Logiciel médical : hyper connexion ou praticité ?

Notre époque génère, tous les jours, des objets connectés de plus en plus sophistiqués. Nous sommes entrés dans une ère nouvelle ou la plupart des gens usent, désormais, d’outils dont ils ne connaissent ni la fabrication, ni les secrets de fonctionnement et, encore moins, la façon de les réparer. Toutefois, tout progrès a son rythme et ses revers, c’est pourquoi il est important en matière d’outils connectés, de mobilité et de logiciels professionnels, de se souvenir que l’instrument ne doit jamais prendre le pas sur le métier qu’il sert. Le médecin a besoin d’outils pratiques, simples et clairs dans leur prise en main et leur utilisation, susceptibles de lui faire gagner temps et sérénité dans son exercice. Un logiciel est au service de la médecine, pas le contraire, lorsque l’offre de service outrepasse trop ce qui est directement utile et facilement utilisable et cherche à vendre à tout prix les possibilités de la haute technologie, elle devient un frein…

Med’Oc logiciel adapté.

Les logiciels médicaux n’échappent pas à cette évolution, et Med’Oc a su s’adapter aux commodités et aux impératifs les plus utiles, tant pour les logiciels destinés aux médecins que dans les versions de Med’Oc destinées aux maisons médicales de garde ou aux réseaux de soins : usages multi-sites, modularité, télétransmission, évaluations, extractions d’indicateurs etc… tout ce qui est directement destiné à faciliter le travail des médecins est mis en place et suivi régulièrement. Pour autant, Med’Oc qui travaille toujours dans une relation de partenariat personnalisée avec ses clients, vise la praticité, le gain de temps, l’adaptation aux besoins du métier dans son exercice quotidien, la réponse rapide et personnalisée aux questions, la disponibilité rapide et efficace de la hot line en cas de souci. La modernité des logiciels Med’Oc consiste dans le meilleur, pas dans le « trop ». C’est le sens de la signature « à jour depuis le premier jour ». 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn